Lettre à Mr Guy Geoffroy – Maire de Combs La Ville & Président des Eco Maires – suite à l’adoption de la déclaration des droits de l’arbre

Lettre à Mr Guy Geoffroy – Maire de Combs La Ville & Président des Eco Maires – suite à l’adoption de la déclaration des droits de l’arbre

Ci-après une copie de la lettre remise ce jour par les Coquelicombs à Mr le Maire de Combs La Ville.



Combs la Ville le 06 février 2020


Monsieur le Maire,


En page 14 du numéro 205 du journal municipal RENCONTRE (janvier 2020), vous indiquez que le Conseil Municipal a adopté la Déclaration des Droits de l’Arbre et nous saluons cette démarche.

Nous souhaitons vous interpeller sur le fait que de nombreuses pratiques sur la ville vont à l’encontre des principes formulés dans la charte, mettant en doute « la vocation de changer le regard et le comportement des hommes et leur prise de conscience du rôle déterminant des arbres au quotidien et pour le futur »

Nous souhaitons vivement que les services concernés mettent en application ces engagements dans tous les espaces verts de la commune.

Nous avons répertorié différents faits (non exhaustifs), constatés par des citoyens sensibles au patrimoine naturel de la commune, qui sont en complète opposition avec les principes de la Déclaration des droits de l’arbre. Vous trouverez ces quelques exemples sur cette page.

C’est sans compter, tous les arbres abattus pour le réaménagement des arrêts de bus, ainsi que ceux de la cour de l’école Sommeville, des arbustes et noisetiers rabattus de façon drastique dans le parc central et ailleurs (1ère source de pollen pour les abeilles début février et nidifications impossible au printemps) etc…..

Nous voudrions que les Combs la Villais soient aussi sensibilisés au fait que les arbres ont une vie propre, impactant notre quotidien avec autant d’avantages (fleurs et baies nécessaires aux insectes et aux oiseaux) que d’inconvénients (racines, ramassage des feuilles ). Il faut apprendre aux citoyens à les ré-accepter et les utiliser à bon escient.

Par ailleurs, comme dans d’autres communes, nous demandons:

  • Une révision du PLU pour encore plus de protection des arbres et de végétation des terrains constructibles, comme ceux par exemple de” La Musardière”, rue des Vallées (permis de construire déposé pour 29 logements), les futurs constructions des Brandons (que vont devenir tous les arbres de cette parcelle ?) et bien d’autres sites où la biodiversité est totalement absente (entre autre le nouveau site des Brandons rue Sommeville)
  • De faire des vrais parkings filtrants herbeux …et non gravillonnés comme ceux de la rue du marché- –
  • Protéger les belles propriétés qui disparaissent, véritable patrimoine de la ville
  • Et toutes autres mesures qui viseraient à prendre en considération le paysage, l’environnement et la protection de la Biodiversité .


Que l’écologie à Combs la ville prenne sens dans tous les actes politiques, économiques et sociaux.

En conséquences, nous souhaiterions vous rencontrer pour échanger sur la place de l’arbre dans la commune.

Les Coquelicombs

Copie : Georges Feterman, Président de l’association A.R.B.R.E.S

Ci-dessous la copie pdf de la lettre :

Partager sur vos réseaux sociaux favoris
Laurent

Laurent

Articles similaires

Film offert : Les arbres remarquables

Film offert : Les arbres remarquables

Quelques illustrations…

Quelques illustrations…

Les droits des arbres à Combs la Ville

Les droits des arbres à Combs la Ville

Déclaration des droits de l’arbre

Déclaration des droits de l’arbre

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *